mardi 30 avril 2013

Blinis de pommes de terre, émincé de jambon et tomates séchées, mousse de champignons



 
Une mise à l'honneur aujourd'hui pour la Pomme de Terre, mais pas n'importe laquelle!!! La Ratte du Touquet. Le blog de la Ratte du Touquet, organise un concours autour de sa belle pomme de terre, cultivée en Côte d'Opale et en Picardie. Du Chnord quoi! L'idée est de cuisiner une recette originale et créative, sur le thème (Tapas, apéros, bouchées, verrines et entrées". J'ai donc travailler la pomme de terre, en blinis, en tant que base de ma préparation. La ratte est donc le socle, le support, la force, le pilier, ... de ma recette. Si ça ne n'est pas une belle mise à l'honneur !!!
Verdict: le blinis est fondant. Le jambon et la tomate séchée apporte de la consistance à la pomme de terre, et la mousse de champignons, c'est la cerise sur le gâteau. Elle est gourmande...
Aller, assez de Bla-bla, voici la recette: 


Ingrédients pour une 20ène de blinis de pommes de terre:
250 g de rattes du Touquet
2 oeufs
1 blanc d'oeuf
2 càs de farine
1 échalote
sel
poivre
 

Laver et éplucher les pommes de terre. Les cuire 15 minutes dans de l'eau bouillante salée. Égoutter. Réduire en purée. Ajouter une échalote émincée.
Incorporer la farine et les œufs. Battre avec une fourchette. Saler, poivrer.

Huiler une poêle antiadhésive. Disposer une cuillère à soupe de la préparation, pour chaque blinis et cuire 2-3 minutes de chaque côté. Réserver.


Ingrédients pour la garniture:
2 tranches de jambon
8 tomates séchées
20 g de St Marcellin
1 échalote
1 gousse d'ail
100 g de champignons
10 cl de crème liquide entière
1/2 càc de cumin
sel
poivre 


Hacher finement le jambon et les tomates séchées. Mélanger et ajouter le fromage coupé en petits morceaux.

Préparer la mousse de champignons:
Réaliser une crème chantilly: verser la crème liquide dans un récipient. Plonger les fouets du batteur électrique dans ce dernier et le placer au congélateur (pour bien faire monter la crème en chantilly) une trentaine de minutes.
Pendant ce temps, émincer les champignons, l'ail et l'échalote. Faire suer l'échalote. Ajouter les champignons, l'ail et une 1/2 cuillère à café de cumin. Cuire 5-10 minutes en mélangeant régulièrement. Laisser refroidir.
Monter la crème liquide en chantilly, avec 2 pincées de sel. Mixer la préparation aux champignons. Incorporer délicatement la chantilly.

Procéder au Montage:
Disposer une grosse cuillère à café du mélange jambon-tomates séchées, sur chaque blinis de pomme de terre. Garnir de mousse aux champignons, à l'aide d'une poche à douille.

Placer au réfrigérateur pendant deux, trois heures. Déguster avec un bon verre de Chablis, par exemple.
 

lundi 29 avril 2013

Clafoutis aux gésiers de canards confits, asperges et tomates séchées

 

 


Le prochain numéro de Yummy (magazine de cuisine électronique crée et alimenté par des blogueuses) sera consacré aux clafoutis. J'ai donc décidé d'apporter ma contribution, avec cette recette salée de clafoutis, au bon goût du sud-ouest. Cela change du traditionnel clafoutis aux cerises, pour le sucré, ou des notes provençales pour la version salée.
Rien à dire, c'est excellent. Nous les avons grignotés à l'apéro et le lendemain soir, avec une salade de mâche, pour un dîner léger !

NB: Ce clafoutis est déclinable à souhait et s'adapte donc à toutes vos envies. Il suffit de conserver la base œuf-farine-lait-crème liquide!


Ingrédients pour 10 clafoutis:
2 œufs
80 g de farine
15 cl de lait
10 cl de crème liquide
une dizaine de gésiers de canard confits
12 asperges (60g émincées)
8 tomates séchées
60 g de fromage râpé
1 oignon
1/2 càc de piment d'Espelette
sel
poivre


Préchauffer le four à 180°C.
Dans une poêle, faire suer l'oignon haché finement. Retirer. Faire revenir les morceaux de gésiers retirés de leur graisse. Les déposer sur du papier absorbant et laisser refroidir.
Plonger les asperges dans une casserole d'eau bouillante salée, pour les faire blanchir 3-4 minutes. Égoutter.
Couper les tomates séchées et les morceaux de gésiers en petits dés. Couper les asperges en bâtonnets d'environ 1.5 cm.

Dans un saladier, battre les œufs et ajouter la farine doucement sans cesser de remuer. Ajouter ensuite le lait, la crème, le piment d'Espelette, le sel et le poivre. Bien mélanger. Incorporer les tomates séchées, les gésiers et les asperges.
Verser la préparation dans des moules à tartelettes ou dans un plat familial et mettre au four 25 minutes (30 à 35 minutes pour un plat à gratin familial).
Le dessus du clafoutis doit être doré.
 

 

dimanche 28 avril 2013

Mini-tartelettes aux noix de cajou et sirop d'érable







Alors cette recette, c'est tout simplement une envie de faire plaisir à Chéri. Ça fait longtemps qu'il me réclame une tarte au sirop d'érable et je sais qu'il ADORE les noix de cajou. Alors ça donne des petites bouchées gourmandes et croquantes, sur fond de pâte sablée. 
Trop dur pour lui, il a dû les partager avec nos voisines qui nous ont invités à dîner vendredi soir. D'ailleurs, Audrey, qui va passer bientôt son bac hôtelier, nous a confectionné un de ses sujets d'examen, à savoir, un sauté de boeuf au wasabi et poivron, poêlée de légumes (carottes glacées, haricots verts, asperges et oignons, parfumé au gingembre). Un vrai régal. Et en dessert, trop mignon, elle avait réalisé une recette de mon blog, "le tiramisu aux framboises et aux spéculoos". Elle n'avait pas mis d'eau de rose et c'était tout aussi excellent. Voila la photo de sa préparation.

Vraiment les framboises et les spéculoos, un mariage terrible.

Ingrédients pour la pâte sablée:
 250 g de farine
125 g de beurre mou (1/2 sel pour moi)
125 g de sucre
1 oeuf

Dans un saladier, sabler (mélanger) du bout des doigts, la farine avec le beurre mou (et surtout pas fondu), jusqu'à ce que le mélange devienne sableux.
Mélanger l'œuf et le sucre au fouet et l'incorporer doucement au mélange farine-beurre. Malaxer puis former une boule compacte et homogène. fraiser rapidement avec la paume de la main. Attention à ne pas trop travailler la pâte afin de ne pas la rendre cassante.
Réfrigérer une à deux heures.


Ingrédients pour la garniture (une 30ène de mini-tartelettes):
 150 g de noix de cajou non salées
160 g de sucre roux ou de canne
2 càs de miel
45 g de beurre demi-sel
2 oeuf


Préchauffer le four à 180°C.
Abaisser la pâte sablée au rouleau sur 3 mm d'épaisseur. Découper des disques de 7 cm de diamètre. Garnir les moules à muffins de cm. Piquer le fond avec une fourchette. Enfourner 10 minutes.

Dans un saladier, mélanger les noix de cajou, le sucre, le miel et le beurre fondu. Répartir sur les fonds de tartelettes et cuire 15 minutes à 160°C. Laisser refroidir et déguster.



vendredi 26 avril 2013

Flapjacks ou barres muesli aux flocons d'avoine, abricots, graines de tournesol et pépites de chocolats




Troisième semaine de formation pour Chéri et voici donc THE goûter de la semaine, des barres de céréales croustillantes aux flocons d'avoine, graines de tournesol, abricots secs et pépites de chocolats.
Ces barres de céréales, appelées "Flapjacks" sont des spécialités du Royaume-Uni, à base donc de flocons d'avoine et de "Golden Syrup", qui peut-être remplacé par du miel ou du sirop d'érable.
Cette recette est donc personnalisable en fonction des gouts des uns et des autres: raisins secs, figues séchées, amandes, pralines,...
Cette recette est inspirée du livre "le grand livre Marabout de la pâtisserie facile", aux éditions Maraboutchef. J'ai modifié les proportions pour obtenir un résultat plus gourmand! C'est la 2ème fois que je les fais, c'est trop bon. Idéal pour le petit déjeuner, le goûter, ... et en plus c'est sain :-)

Verdict des écoliers: Chéri m'a dit que je n'en avais pas fait assez (doubler les proportions la prochaine fois) car ils les ont dévorés, à tel point qu'ils ne lui laissaient que les plus petits morceaux. Sympas les copains ;-) 


Ingrédients pour un moule de 15x20 cm, soit 12 barres :
 100 g de flocons d'avoine
60 g de beurre demi-sel
50 g de sucre de canne
1 càs de miel
25 g de graines de tournesol
12 g de noix de coco râpée
1 pincée de cannelle en poudre
40 g d'abricots secs
2 càs de pépites de chocolat


Préchauffer le four à 160°C.
Dans une casserole faire chauffer à feu doux, le sucre, le beurre et le miel jusqu'à l'obtention d'une texture fondante-liquide.
Hors de feu, incorporer les flocons d'avoine, la noix de coco, la cannelle et les graines de tournesol. Mélanger et ajouter les abricots, coupées en petits morceaux.

Verser la préparation dans un moule rectangulaire. Parsemer de pépites de chocolat.

Enfourner 20 à 25 minutes. A la sortie du four, couper en barres.

Miam miam, ces barres se conservent facilement une semaine, dans une boîte hermétique.


 

jeudi 25 avril 2013

Filets de daurade au jus de moules et lait de coco

  

 
 
Aller, on alimente la catégorie "Le gâchis, c'est fini". Hors de question de jeter le jus des moules marinières préparées dimanche! J'ai alors repensé aux excellentes soupes asiatiques du restaurant "le Pavillon Thaï", et notamment aux filets de daurade sébaste au curry et lait de coco. Cette recette m'a fortement inspirée, pour utiliser le jus de moules et terminer aussi une brique de lait de coco ouverte.
 
 
Verdict: une explosion de saveurs en bouche. Le dosage est parfait, chaque ingrédient est révélé. Je n'ai pas salé car le jus iodé des moules suffit à lui seul!
Chéri s'est répété sur un compliment mais j'avoue que celui là, ça ne me dérange pas de l'entendre à nouveau: "tu peux m'en faire tous les jours, si tu veux"!
 
 
Ingrédients pour 4 personnes:
4 filets de daurades
2 c. à soupe de noix de cajou concassées
15 cl de lait de coco
2 courgettes
1 c. à soupe de noix de coco râpée
50 cl de jus de moules marinières (recette ici)
1 gousse d’ail
1 gros tronçon de gingembre frais
1 c. à café de curry
2 càs de jus de citron vert
1 c. à soupe d’huile d’olive
quelques feuilles de persil plat
poivre


Laver les courgettes et les couper en morceaux. Dans une sauteuse, chauffer l'huile d'olive, et ajouter les dés de courgettes. Cuire 5 minutes et ajouter la gousse d'ail hachée et le curry. Faire revenir pendant une à deux minutes à feu moyen.
A feu doux, ajouter le lait de coco, le jus de moules et le jus de citron vert. Poivrer.
Laisser mijoter 10 à 15 min à feu doux.
Ajouter les filets de daurade et cuire 10 minutes (ils doivent rester tendres).
Servir et parsemer de persil grossièrement haché.


 

mercredi 24 avril 2013

Tarte fondante aux noix et chocolat






 




J'avais prévenu, avec mes tartelettes aux tomates, bleu et noix, que j'avais un énorme sac de noix et que j'allais revenir pour publier encore et encore des recettes avec des NOIX!!!
Et bien là, je reviens en fanfare avec une tarte 100% noix, que je dédicace à mon dadinou, à qui j'avais déjà réalisé cet excellent dessert. Dans un contexte identique, nous avions un gros panier de noix fraîches et c'est lui, grand amateur de noix (je sais de qui je tiens), qui m'avait aidé à les casser. Il y a donc une part de lui aujourd'hui, dans cette recette.
 
Merci à Chéri, qui a pris la place de mon papa en m' aidant à casser toutes ces noix... j'en ai encore mal aux mains !!!
En tout cas on s'est régalé (malgré les rares morceaux de coquilles retrouvées :-( ), lors de notre virée Montpelliéraine, le temps d'un we! Merci à Poulet et Elo, pour leur accueil et la déco pour mes photos :-) 

 
Ingrédients pour la pâte sablée:
 250 g de farine
125 g de beurre mou (1/2 sel pour moi)
125 g de sucre
1 oeuf

Dans un saladier, sabler (mélanger) du bout des doigts, la farine avec le beurre mou (et surtout pas fondu), jusqu'à ce que le mélange devienne sableux.
Mélanger l'œuf et le sucre au fouet et l'incorporer doucement au mélange farine-beurre. Malaxer puis former une boule compacte et homogène. fraiser rapidement avec la paume de la main. Attention à ne pas trop travailler la pâte afin de ne pas la rendre cassante.
Réfrigérer une à deux heures.
 
 
Ingrédients pour la garniture:
250 g de cerneau de noix
150 g de sucre en poudre
3 œufs
25 cl de crème liquide
125 g de chocolat
50 g de beurre
 
 
Préchauffer le four à 180°C.
Hacher les noix grossièrement (ne pas les réduire en poudre).
Battre les œufs avec le sucre en poudre, jusqu'à l'obtention d'un mélange mousseux. Ajouter la crème et les noix. Bien mélanger.
Abaisser la pâte sablée et garnir un moule à tarte beurré ou chemisé de papier sulfurisé.
Verser la crème aux noix et enfourner 25 à 30 minutes.
Fondre le chocolat avec le beurre et napper la tarte sortie du four. Lisser avec une spatule ou le dos d'une cuillère.
Laisser refroidir et déguster à température ambiante.
 
 

mardi 23 avril 2013

Charlotte printanière aux asperges et au chèvre frais


  
C'est pour le jeu-concours initié par 750g et en partenariat avec www.quiveutdufromage.com,  que j'ai réalisé cette recette. Le principe est d'utiliser au choix du chavroux, tartare, carret frais, ou st moret, et de cuisiner une recette avec des légumes. Après quelques achats au coussoul (producteur de fruits et légumes) à Mouriès, j'avais l'embarras du choix pour de bons légumes printaniers. Et voilà de jolies petites charlottes aux asperges, cébette, carotte, roquette, radis...au chavroux. C'est frais, savoureusement relevé, et de saison!!!!
Et pour ma plus grande satisfaction, cette recette a remporté la 20ème place du concours. C'est un ensemble de livre Marabout St Môret et Tartare qui m'a été attribué :-)

NB: la préparation au fromage peut même être utilisée pour tremper des légumes ou à tartiner sur des toasts, à l'apéro !

Ingrédients pour 2 charlottes de 5 cm de diamètre:
30 asperges vertes
100 g de chavroux
2 càs de fromage blanc
1 cébette
1/2 carotte
2 radis
1 poignée de roquette
1 càs de coriandre ciselée
1 càc d'huile d'olive
sel
poivre
baies roses
1 tige de ciboulette

Plonger les asperges dans une casserole d'eau bouillante bien salée, pour les faire blanchir. Au bout de 4 minutes, les ressortir et les plonger dans un saladier d'eau glacée (pour fixer la chlorophylle et permettre aux asperges de conserver leur belle couleur verte).
Les égoutter et réserver.
Travailler le fromage frais Chavroux en le battant avec deux cuillères à soupe de fromage blanc et une cuillère à café d'huile d'olive.
Ajouter la cébette, la roquette, et la coriandre finement ciselées. Incorporer la carotte préalablement râpée.
Saler et poivrer. Bien mélanger.
Couper les pointes d'asperges pour qu'elles aient la hauteur des cercles (emporte-pièces de 5 cm) utilisés + 2 cm.
Disposer à l'intérieur du cercle, tout autour de la paroi. Garnir l'intérieur avec le mélange au fromage frais.
Réserver au frais pendant 1 heure.
Dresser les charlottes sur les assiettes en retirant délicatement le cercle.
Décorer avec une tige de ciboulette, des lamelles de radis et des baies roses concassées.



 

lundi 22 avril 2013

Salade de patates douces rôties au thym et romarin, champignons et chorizo






Une pauvre patate douce se perdait seule, dans le frigo et ne demandait qu'à être mangée! J'avais envie de la mettre à l'honneur et de l'accompagner de ses amis issus de la terre.
J'ai donc choisi la cuisson "rôtis au four". Cette technique (qui se prête à tous les légumes, exceptés les légumes feuilles) permet de faire ressortir tous les sucs des légumes et les caramélise joliment en les rôtissant.
Cette salade en chaud-froid est vraiment savoureuse et très agréable en ce début de printemps!
 
 
 
Ingrédients pour 2 personnes:
une grosse patate douce (environ 500g)
125 g de mâche
60 g de chorizo
80 g de champignons de paris
50 g de fromage de brebis (Petit basque)
 6 radis
1 poignée de graines de courge
huile d'argan
thym
2 branches de romarin
poivre
 
 
Préchauffer le four à 220°C.
Eplucher et couper la patate douce en petits dés. Les disposer bien à plat (il ne faut pas les entasser car ils cuiraient alors à l'étouffée), sur une plaque recouverte d'une feuille d'aluminium. Enrober généreusement les patates douces d'huile d'olive. Parsemer de thym et de romarin.
Enfourner 20 à 25 minutes. Remuer de temps en temps.
 
Laver et essorer la mâche.
Couper les champignons, les radis et le chorizo en lamelles. Couper le fromage en petits dés.

Dans les assiettes, disposer la mâche, les champignons, le chorizo, les radis, le fromage et les dés de patates douces encore chauds.
 
Parsemer de romarin et de quelques graines de courge. Ajouter un filet d'huile d'argan. Poivrer.
Déguster aussitôt.

dimanche 21 avril 2013

Moules marinières façon "braderie"




Un tour en cuisineMe revoilà pour une seconde participation à "Un tour en cuisine", qui consiste pour mémoire, à s'inscrire à un tour attribuant au hasard, une recette a piocher sur un autre blog, et à la réaliser. A l'inverse, une autre personne est tirée au sort pour choisir une recette sur mon blog. Tous les participants doivent publier leur recette un jour donné, à savoir un dimanche. 

Pour ce tour 255, je dois vadrouiller chez Buddlehia de "saveurs et cuisine", et c'est "Ale" , qui cuisinera une recette de mon blog.

Le choix de la recette a été plutôt aisé, lorsque j'ai appris que Buddlehia était originaire du Chnord, comme moi!
J'ai hésité avec nos fameux chicons gratins mais mon expatriation dans le sud de la France m'a plutôt conduite vers les moules marinière, plus léger en ce printemps déjà bien chaud.
Comme le dit si bien Buddlehia "les moules marinières sont à la braderie de Lille ce que la dinde est au réveillon de Noël, une véritable institution". Que de souvenirs cette braderie...
Bref, j'en ai mangé des tonnes de moules depuis mon enfance mais pour le coup, je ne les ai jamais préparées, du moins pas les vraies d'min coin! Ce n'est vraiment pas compliqué, il fallait juste se lancer.  
Sa recette est donc apparemment tirée du livre du Chef Pierre COUCKE, dit "Pierrot de Lille", "Goûter-moi ça...". J'ai légèrement modifié la recette: j'ai ajouté 2 échalotes, 1 bouquet garni, et modifié quelques quantités.

Verdict: on s'est ..... le bide! vraiment excellent. Je suis ravie d'avoir fait cette recette réalisée par une Chti, issue d'un livre d'un Chef Chti, avec des ustensiles donnés par ma maman Chti, et le tout accompagné de frites préparées par mon Chéri Chti :-)


Ingrédients pour 3 personnes :
700 g de moules de bouchot par personne (ou de hollandes)
2 échalotes
2 oignons
2 gousses d'ail
1 citron
30 cl de vin blanc sec
3 tiges de céleri
1 bouquet garni
Quelques branches de persil
30 gr de beurre demi-sel
poivre


Dans une grande marmite ou un faitout, faire fondre les oignons et les échalotes émincés avec le beurre. Ajouter l'ail écrasé et le bouquet garni. Mouiller avec le vin blanc.

Ajouter les moules préalablement nettoyées, et le céleri coupé en gros morceaux. Porter à ébullition.

Cuire 6 à 7 minutes à couvert, en remuant la casserole de temps en temps. Lorsque les moules sont ouvertes, c’est prêt !
Parsemer de persil grossièrement ciselé.

Servir avec de bonnes frites maisons au gras de bœuf, comme dans ch'nord !

Mais regardez moi ces mains baladeuses qui tentent de me piquer quelques frites pendant la photo... Malau ;-)

 

samedi 20 avril 2013

Fondant renversé aux amandes, poires, pistaches et praliné ou comment en être renversé...





Ce gâteau, c'est THE GATEAU ! Il n'a pas l'air comme ça, mais il rend addict tous ceux qui ont osé l'engloutir, Chéri le premier. A tel point d'ailleurs, qu'il me l'a ENCORE quémandé le we dernier, lors de notre we chez ses parents. Oui, oui j'ai bien dit "quémandé"! Il a tellement insisté, que ça en devenait limite une agression... je plaisante bien évidemment!
Bref, vous l'aurez compris, ce gâteau est une pure tuerie. Cette recette est inspirée de "Le Grand livre marabout de la pâtisserie facile", que j'ai un peu modifiée: plus de poires et de pistaches, ajout de pralinoise et moins de temps de cuisson pour obtenir un fondant irrésistible!
Merci à "belle-manman" pour sa contribution au décor de ce gâteau :-)




Ingrédients pour un moule à manquer de cm de diamètre:
40 g de pistaches non salées
220 g de sucre roux
210 g de poudre d'amandes
180 g de beurre demi-sel
3 carrés de pralinoise
35 g de farine
2 poires
3 œuf


Préchauffer le four à 180°C.
Beurrer un moule à manquer (de 22 cm environ), préalablement chemisé de papier sulfurisé.
Concasser les pistaches grossièrement et les répartir dans le moule avec un cuillère à soupe de sucre.
Recouvrir des poires coupées en lamelles.
Répartir la pralinoise coupée en pépites.

Dans un saladier, battre au robot le beurre mou et le reste du sucre, jusqu'à obtention d'une préparation homogène et mousseuse. Incorporer les œufs, la farine et la poudre d'amande. battre à nouveau. Verser la préparation dans le moule et enfourner 25 minutes.

Laisser refroidir avant de démouler. Il se déguste froid ou tiède... il est encore meilleur le lendemain et les jours suivants!


Un dessert servi pour le repas familial du dimanche midi. Une petite balade digestive dans Mouriès a clôturé cette belle journée ensoleillée:



vendredi 19 avril 2013

Biscuits au chocolat façon Granola








Je ne vous l'ai pas dit, mais l'heure de la rentrée a sonné pour Chéri, qui est retourné sur les bancs de l'école depuis la semaine dernière :-) J'ai donc décidé, pendant 3 mois (le temps de sa formation), de lui préparer chaque semaine (dans la mesure du possible), des petits goûters pour la récré. La semaine dernière, c'était les Madeleines au caramel au beurre salé, amandes et pépites de chocolat.
Pour cette 2ème semaine, j'ai préparé des biscuits Granola, comme ceux que vous connaissez tous. Il y a quasiment jamais de biscuits industriels à la maison (puisque j'en prépare souvent) mais les quelques fois où j'ai retrouvé des biscuits dans le placard, c'était ces fameux Granolas, achetés par Chéri. Conclusion et objectif: les faire moi-même.
J'en ai fait un peu plus car Chéri est généreux; il partage ses goûters avec ses copains de classe ;-)

Verdict des écoliers: heureusement qu'il n'en prenait que quelques-uns par jour car tout aurait pu partir en une seule fois. Apparemment, "ils sont meilleurs que les vrais... sans produits chimiques"! Ils sont gentils ces p'tits gars :-)

Ingrédients pour 25 à 30 biscuits :
100 g de farine blanche
100 g de farine complète
75 g  de beurre demi-sel mou
60 g de sucre de canne (ou roux)
1 càc de bicarbonate de soude (alimentaire)
80 g de chocolat (noir ou au lait)
1 œuf

Dans un récipient, mélanger les farines, le sucre et le bicarbonate de soude.
Ajouter l'œuf et le beurre mou, coupé en morceaux. Pétrir jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.  
Former un boudin d'environ 20 cm et le recouvrir de film alimentaire. Rouler le sur lui-même, pour qu'il soit bien compact et uniforme.
Le placer au congélateur pendant une petite heure ou au frigo, toute une nuit (il doit être bien froid pour permettre ensuite de couper des rondelles de biscuits identiques).
Préchauffer le four à 180°C.
A l'aide d'un couteau bien aiguisé, découper le boudin en biscuits de 5 mm d'épaisseur. les poser sur du papier cuisson et enfourner 12 minutes environ.
Laisser refroidir les biscuits sur une grille.
Faire fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain marie. Napper les biscuits et laisser durcir le chocolat.

jeudi 18 avril 2013

Calzone sucré-salé aux blettes, poire, bleu, pignons de pin et raisins secs



 




Pour cette recette, l'idée est partie des blettes. Lorsque j'ai vu ces grandes feuilles vertes magnifiques, j'ai réalisé que je ne les avaient jamais cuisinées (contrairement aux épinards, pourtant très proches)... et le travail de nouveaux produits est toujours une aventure que j'adore!
Aller hop, dans mon panier.
 
En vadrouillant sur la blogosphère, je suis tombée sur la tarte puis "la tourte aux blettes", qui est une spécialité de Nice. Sur le site de "lemanger.fr", on trouve une magnifique explication sur cette recette, ses origines et quelques techniques. Je me suis inspirée de ce sucré-salé pour faire le Calzone. C'est vraiment excellent.

Une fois n'est pas coutume, j'en ai aussi profité pour participer au jeu-concours organisé par "Roquefort papillon", en publiant cette recette. A suivre...

Les proportions sont données pour réaliser 2 calzones. Celui de Chéri contenait du Roquefort, mais pas le mien. J'ai goûté les 2 ... tout aussi bon :-)


Ingrédients pour la pâte à pizza (fine) :
500 g de farine t 55
250 ml d'eau
2 càs d'huile d'olive
1 paquet de levure de boulanger
1.5 càc de sel
1 càs de sucre


A la Machine à pain:

Verser l'eau et l'huile d'olive dans la cuve de la machine à pain. Ajouter la moitié de la farine.

Dans un coin de la cuve, mettre le sel, et dans un autre coin, le sucre. Recouvrir du reste de farine. Incorporer la levure de boulanger.
Sélectionner le programme "pâte". Sortir la pâte de la cuve et la laisser reposer dans un saladier. Elle va continuer à gonfler.

 
A la main:

Diluer la levure de boulanger dans une petite partie de l'eau tiède.
Mettre la farine dans un grand récipient. Ajouter le sel et le sucre. Mélanger.
Ajouter le reste d'eau et un peu de levure diluée.
Travailler la pâte en ajoutant petit à petit l'huile et le reste de levure diluée.
Laisser reposer au moins 60 minutes.


NB: Cette pâte se congèle aussi très bien.

 
Ingrédients pour la garniture:
700 g de blettes
1 poire
60 g de parmesan

100g de Roquefort
1 oignon
2 poignées de raisins secs
40 g de pignons de pin
Huile d'olive
2 gousses d'ail
2-3 pincées de piment d'Espelette
sel
poivre
 
 
Laver les blettes, et les couper en petits morceaux. Emincer l'oignon et le faire revenir avec un peu d'huile d'olive, dans une grande poêle. Ajouter les blettes et cuire environ 15 minutes (jusqu'à ce qu'elles soient bien réduites). Mélanger de temps en temps.
Ajouter l'ail haché, les pignons de pin, et les raisins. Mélanger et cuire encore 5 minutes. Laisser refroidir.
Pendant ce temps râper le parmesan et l'incorporer à la préparation refroidie. Ajouter le roquefort coupé en dés.

Préchauffer le four à 220°.
Séparer la pâte à pizza en 2. Etaler chaque pâte en cercle de 25 cm de diamètre.
Répartir la garniture sur la moitié de chaque cercle en laissant un bord de 2 cm. Humecter le bord de la pâte, replier la partie non garnie sur l'autre. Souder les bords et piquer avec les dents d'une fourchette. Poser les calzones sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, et les huiler.
Cuire au four 10 min puis continuer la cuisson pendant 10 minutes, en baissant la température à 180°C.
Servir chaud.